Rouge

Détail d’une photo prise par A. Varda

Rentrée de l’atelier peu convaincue par cette petite journée de travail – et écoutant une émission sur quelque pré-socratique ayant inspiré Nietzsche ( j’ai sans doute écouté cela en me trompant et pensant avoir à faire à Théocrite. ) Bref. Un toast et l’excellente confiture de clémentines ou mandarines offerte par A. Un régal Corse. Avec une sorte de tisane sortie du placard et au gout de colle blanche !!! Non, plus sérieusement alors que «  je m’allonge 5 mn  » et attrape dans la bibliothèque ou il dort depuis sa sortie « L’art de la joie« , je repense à un truc. En fait , j’y ai déjà repensé en picorant  » la couleur de nos souvenirs » _ ne suis pas certaine du titre _ de Pastoureau. Voilà: Me suis alors souvenue que ma mère me disait sa crainte de la couleur rouge. Elle prétendait que porter du rouge faisait mourir des gens qu’on aimait.Sa propre mère en avait fait les frais et il y eut une autre, ou d’autres victimes. Je m’étais toujours un peu moquée d’elle. c’est bizarre ces superstitions. Peut-être la tenait elle de sa propre mère. C’est dit. R.me parle de Saint-Augustin alors que j’écris et j’écoute d’une oreille!!!! J’attrappe un morceau de chocolat caramel pointe de sel. Ce qui veut dire que j’en mange 3.

Voilà que j’entends parler des Huns et de la Gaule, plus commentaires !!! Je fais semblant de ronfler et nous rions. Bon je reprends ma lecture de la première page où il est question d’un bout de bois qu’une enfant traine derrière elle, où il est question de boue. Tiens , je vais regarder quand j’ai commencé ce blog. Il me semble que c’est 2004. Il faudrait si c’est le cas, faire un événement national en collaboration avec Gallimard 😁!!!

Je déteste la harpe.

Retour en haut